Comment choisir une imprimante 3D professionnelle ?

Si vous êtes à la recherche d’une imprimante 3D qui offre des résultats professionnels, sachez que n’importe quelle imprimante ne fera pas l’affaire, vous devez choisir un modèle fiable, bien conçu et capable de créer des pièces complexes d’excellente qualité.

Il existe aujourd’hui sur le marché des modèles qui répondent à ces critères et qui sont accessibles tant aux entreprises qu’aux particuliers, car ce sont des machines plus compactes que par le passé.

Ces types d’imprimantes ne sont pas bon marché et la gamme est plus restreinte que dans la gamme de prix inférieure, mais il existe néanmoins une multitude de modèles parmi lesquels choisir.

Dans cet article, vous trouverez les meilleures imprimantes 3D professionnelles ; 5 modèles FDM dotés d’excellentes fonctionnalités, dont certains avec double extrudeur et 2 modèles d’imprimantes en résine de haute qualité. Tous sont prêts à être imprimés dès la première minute, sans qu’aucun assemblage ne soit nécessaire.

Les imprimantes 3D FDM professionnelles

Titan 300 et Titan 500 de ABAX

Titan-500-de-ABAX

Imprimantes de haute qualité, conçues pour les professionnels qui exigent la plus grande précision dimensionnelle et avec un haut degré d’assistance de la part du fabricant.

Titan 300

  • Volume d’impression : 310x310x300 mm
  • Épaisseur de la couche : 50 μm
  • Nombre d’extrudeuses : 1
  • Température maximale du lit : 120º C
  • Température maximale du bloc chauffant : 265º C

Titan 500

  • Volume d’impression : 310x310x500 mm
  • Épaisseur de la couche : 50 μm
  • Nombre d’extrudeuses : 1
  • Température maximale du lit : 120º C
  • Température maximale du bloc chauffant : 265º C

Abax est un fabricant espagnol d’imprimantes 3D doté d’une équipe d’ingénieurs experts en impression 3D qui propose, outre un service d’impression 3D professionnel, des imprimantes 3D à usage domestique telles que la gamme PRi et deux imprimantes 3D professionnelles pouvant être personnalisées en fonction des besoins du client, la Titan 300 et la Titan 500.

La gamme d’imprimantes 3D Titan est axée sur l’environnement professionnel, offrant une structure composite fermée et solide, exempte de vibrations et permettant un maintien optimal de la température de travail.

Elles ont un volume d’impression élevé, différent selon le modèle et avec toutes les fonctions que l’on peut demander à une imprimante 3D de haut niveau, une très grande précision dimensionnelle, un autonivelage et une récupération des impressions en cas de coupure de courant.

Le lit se réchauffe très rapidement, jusqu’à 100º C en 90 secondes, ce qui est indispensable dans un environnement professionnel. Il présente également une très bonne adhérence et permet de retirer facilement les pièces une fois terminées.

Elle dispose d’un système de reprise d’impression, de sorte qu’en cas de coupure de courant, l’imprimante peut utiliser une alimentation sans coupure (UPS) pour sauvegarder la position et poursuivre l’impression dès que le courant est rétabli. Il dispose également d’un détecteur de filament pour pouvoir poursuivre l’impression si le matériau est consommé en cours d’impression.

La gamme de matériaux que vous pouvez imprimer avec solvabilité est très large : PLA, ASA, PETG, Nylon, PA + CF, et HIPS entre autres.

En termes de connectivité, vous pouvez choisir entre son lecteur de carte SD, le connecteur USB-Type B ou intégrer l’option Wifi à l’imprimante 3D. Il a le propre firmware du fabricant dérivé de Marlin.

Pour moi, l’un des plus grands avantages de l’acquisition d’une imprimante professionnelle d’un fabricant comme ABAX est sans aucun doute l’assistance qu’il apporte lorsqu’il s’agit de fournir des solutions pratiques, de conseiller le client dans la conception des pièces afin de tirer le meilleur parti des possibilités de l’imprimante. Le service après-vente assuré par une entreprise experte en impression 3D et qui travaille au quotidien dans le secteur est également une source de confiance.

Si vous avez besoin de plus d’informations, contactez-les pour qu’ils puissent vous donner un devis ou des informations sur la possibilité d’adapter leurs imprimantes au type de travail que vous devez effectuer.

Idéal pour :

Les entreprises et les professionnels qui ont besoin de créer des pièces avec un haut degré de précision et différents matériaux, en bénéficiant d’un support technique expert.

Avantages

  • Volume d’impression élevé
  • Un soutien technique maximal de la part du fabricant
  • Auto-nivellement
  • Possibilité de commander des modifications auprès du fabricant
  • Fixation par aimant

Inconvénient

  • Pas de double extrudeuse

Sigma D25 par BCN3D

Sigma-D25-par-BCN3D

Une imprimante haut de gamme, particulièrement bien conçue et dotée d’excellentes fonctionnalités qui la rendent plus rapide et plus productive que ses concurrentes sans pour autant sacrifier la meilleure qualité.

  • Volume d’impression : 420 x 300 x 200mm
  • Épaisseur de la couche : 50 μm
  • Nombre d’extrudeuses : 2
  • Température maximale du lit : 80ºC
  • Température maximale de la partie chaude : 300º C

La Sigma D25 intègre le système IDEX de doubles extrudeuses indépendantes, ce qui vous permet de contrôler plus précisément le processus. Grâce à ce système, vous pouvez doubler votre productivité, car vous pouvez travailler avec chaque extrudeuse indépendamment, vous avez la capacité de créer deux pièces en même temps, pour autant que le volume vous le permette.

Le volume d’impression est plus élevé que la moyenne que nous trouvons habituellement dans les imprimantes 3D FDM, avec 420 x 300 x 200 mm (lagrox largeur x hauteur). Si ce volume n’est pas suffisant pour vous, Sigma dispose d’imprimantes grand format telles que l’Epsilon W50.

Vous pouvez l’utiliser soit pour l’impression en plusieurs couleurs, soit pour l’utilisation de matériel de support. Et comme vous pouvez contrôler les deux extrudeuses séparément sur l’axe x, l’excédent de matière ne tombe pas de la pièce lorsqu’une extrudeuse ne fonctionne pas.

Le logiciel Cura est optimisé pour les imprimantes Sigma afin de permettre à l’utilisateur de tirer pleinement parti des caractéristiques ci-dessus.

Les extrudeuses Bondtech installées offrent une force de poussée, un contrôle et une précision accrus.

Il intègre également un Hotend créé en collaboration avec la prestigieuse marque E3D, et offre une large gamme de buses de 0,3 mm à 1 mm, bien que le jeu de buses doive être acheté séparément.

Grâce aux 300º C que le Hotend peut atteindre, il peut imprimer efficacement une large gamme de matériaux : PLA, NYLON, PET-G, ABS TPU, PVA, Composites et autres.

Il est également possible d’acheter un couvercle pour maintenir la température intérieure stable, ce qui est intéressant pour l’impression de matériaux tels que l’ABS.

Idéal pour :

Les particuliers ou les entreprises qui ont besoin de créer des prototypes de pièces identiques ou symétriques en série (grâce à son mode miroir).

Avantages

  • Haute résolution
  • Durcissement optimisé
  • Extrudeuse et presse à chaud de haute qualité
  • Système IDEX

Inconvénients

  • Couverture non incluse en standard
  • Un peu bruyant

Ultimaker 2+

Ultimaker-2

L’Ultimaker 2+ est l’une des références du marché en matière de précision et de fiabilité, avec un flux de travail rapide et intuitif.

  • Volume d’impression : 223 x 223 x 305 mm
  • Épaisseur de la couche : 20 μm
  • Nombre d’extrudeuses : 2
  • Température maximale du lit : 100ºC
  • Température maximale du bloc chauffant : 280º C
  • Vitesse maximale : 300 mm/s

Cette imprimante 3D professionnelle dispose d’un double extrudeur, avec un système qui permet de rétracter l’extrudeur qui n’est pas utilisé à un moment donné, afin de s’assurer qu’aucun excès de matériau ne tombe sur la couche.

Les noyaux des deux extrudeuses peuvent être changés même s’ils sont chauds, ce qui évite toute attente inutile.

Il utilise le logiciel Cura conçu par Ultimaker, son intégration est donc totale, le logiciel lui-même est capable de détecter les matériaux et les noyaux d’impression chargés et applique la configuration nécessaire, ce qui réduit les temps de préparation.

Il offre le Wifi, le Lan (via le câble) et le NFC (Near Field Communication) qui est une technologie sans fil à courte portée permettant de connecter rapidement deux appareils. Il dispose également d’un port USB.

Elle comprend également des fonctions telles que le nivellement automatique et une caméra à l’intérieur de l’imprimante pour surveiller le processus et détecter les problèmes éventuels pendant l’impression.

En revanche, il n’est pas entièrement fermé, ce qui rend difficile le maintien d’une température constante à l’intérieur. D’un autre côté, cette imprimante souffre du fait que les temps d’impression augmentent beaucoup lorsqu’on utilise les deux extrudeuses.

Elle peut imprimer avec les matériaux suivants : PLA, PVA, ABS, CPE, Nylon et permet d’imprimer avec des filaments de 1,75 et 2,85 mm.

Idéal pour :

Concepteurs, ingénieurs et autres professionnels pour le prototypage et les pièces finies.

Avantages

  • Bonne connectivité
  • Précision et fiabilité
  • Mise à niveau automatique

Inconvénients

  • Pas de cadre fermé
  • Prix élevé

Creality CR-5 PRO

Creality-CR-5-PRO

La Creality CR5-5 PRO est peut-être la meilleure imprimante Creality à ce jour. Une machine conçue pour le secteur professionnel, avec une excellente qualité d’impression et un prix sans concurrence dans cette gamme.

  • Volume d’impression : 300 x 225 x 380 mm
  • Épaisseur de la couche : 100 μm
  • Nombre d’extrudeuses : 1
  • Température maximale du lit : 100º C
  • Température maximale du bloc chauffant : 250º C

Il s’agit d’une imprimante 3D fabriquée en aluminium et dotée d’un préso considérable, ce qui se traduit par une grande stabilité et des impressions fiables même à grande vitesse. Son cadre fermé avec porte vous permet d’imprimer en toute sécurité dans une large gamme de matériaux, y compris l’ABS.

La mise à niveau du lit se fait manuellement, avec le système de roulette que Creality utilise habituellement dans ses imprimantes, on pourrait peut-être regretter une mise à niveau automatique pour une imprimante de ce prix, mais dans tous les cas la mise à niveau se fait facilement et rapidement et vous n’aurez à le faire qu’une seule fois si vous ne la déplacez pas d’un endroit à l’autre.

Son capteur de filament vous avertit lorsque l’imprimante est à court de matériau afin que vous puissiez le remplacer et continuer à travailler. Elle dispose également d’une fonction de reprise d’impression, indispensable pour une imprimante 3D professionnelle et très pratique si vous réalisez des impressions de longue durée.

Le lit chaud est l’un de ses points forts. Il monte une base en verre carborundum avec une adhérence exceptionnelle, sans qu’il soit nécessaire d’utiliser des laques ou des produits similaires. Elle chauffe très rapidement grâce à son alimentation Meanwell 24V, habituelle dans les imprimantes haut de gamme.

Lisez aussi :  Quelle imprimante 3D grand format choisir ?

En revanche, je dirais que la température de l’extrudeuse pourrait atteindre quelques degrés de plus pour pouvoir imprimer une plus grande variété de matériaux.

L’écran tactile de 4,3″ est très intuitif à utiliser. En termes de connectivité, vous pouvez envoyer vos fichiers à l’imprimante via la carte SD et le Wifi.

Les programmes compatibles avec cette imprimante 3D professionnelle sont : Creality Slicer, Cura, Simplify3D, Repetier-Host

Idéal pour : Les fabricants ou les professionnels qui veulent que leurs impressions soient fiables sans dépenser une grande somme d’argent.

Avantages

  • Bon rapport qualité-prix
  • Cadre robuste en aluminium
  • Très facile à utiliser

Inconvénients

  • Nivellement manuel
  • La température de l’extrudeuse n’est pas très élevée

Zortrax M200 Plus

Zortrax-M200-Plus

Il s’agit d’une bonne option pour les professionnels qui n’ont pas beaucoup d’expérience en matière d’impression 3D, car elle est fiable et peut être utilisée pendant de nombreuses heures sans nécessiter de réglages continus.

  • Volume d’impression : 200 x 200 x 180 mm
  • Épaisseur de la couche : 25 μm
  • Nombre d’extrudeuses : 1
  • Température maximale du lit : 105ºC
  • Température maximale du bloc chauffant : 290º C

Cette imprimante a un volume d’impression un peu plus petit que les autres imprimantes 3D professionnelles de 200 x 200 x 180 mm, bien qu’il existe également une version supérieure de la Zortrax M300 de plus grand volume.

C’est une imprimante fiable avec une très bonne stabilité, son cadre fermé permet d’imprimer en ABS de manière fiable.

Elle présente également des caractéristiques typiques des imprimantes de cette gamme de prix. Elle comprend une caméra intégrée pour contrôler le processus, un détecteur de manque de filament qui interrompt l’impression jusqu’à ce qu’il soit rechargé et un nivellement automatique.

Quant à la connectivité, elle peut se faire par Wifi, câble Lan ou USB.

Elle utilise son propre logiciel Z-Suite 2, un programme intuitif qui détecte les éventuels problèmes que peuvent présenter les dessins avant de les imprimer, comme les zones trop fines. En outre, il suggère des points d’appui sur les pièces complexes pour une plus grande agilité et des économies de matériaux.

Dans les modèles précédents, Zortrax ne permettait pas l’utilisation de matériaux tiers, mais avec cette version, ils peuvent désormais être utilisés.

Il imprime les matériaux propriétaires suivants : Z-FLEX/Z-PLA Pro / Z-PETG / Z-ULTRAT/ Z-HIPS/Z-GLASS/ Z-ESD/ Z-ASA Pro.

Il existe également une version de cette imprimante avec double extrudeur, la Zortrax Dual M300.

Idéal pour : Les professionnels sans expérience de l’impression 3D qui souhaitent obtenir des résultats rapides et fiables.

Avantages

  • Simple et rapide à utiliser
  • Variété de filaments exclusifs
  • Bonne connectivité
  • Le logiciel fournit un soutien

Inconvénients

  • Pas de double extrudeuse
  • Résolution inférieure à celle des autres appareils de prix similaire
  • Prix élevé

Les imprimantes professionnelles en résine

Ensuite nous verrons 2 excellentes imprimantes à résine avec des résultats supérieurs, la précision de ces machines est très élevée et une fois terminées, les imperfections sont à peine visibles.

Les inconvénients par rapport aux imprimantes FDM sont que les pièces nécessitent un post-traitement et que les résines doivent être manipulées avec une attention particulière, en portant des gants et en les plaçant dans une zone ventilée.

Si ce dont vous avez besoin est un haut degré de détail dans vos pièces et que vous n’avez pas besoin d’un grand volume d’impression, ces deux machines peuvent être un excellent investissement pour le développement de vos projets :

Anycubic Photon Mono X

Anycubic Photon Mono X
  • Hauteur minimale de la couche : 0,01 mm (10µm)
  • Volume d’impression : 192 x 120 x 250 mm (192 x 120 x 250 mm)
  • Vitesse maximale : 60 mm/h
  • Résolution : 4K
  • Puissance : 120W

L’Anycubic Photon Mono X est une imprimante 3D professionnelle en résine dont le volume d’impression est beaucoup plus élevé que d’habitude pour ce type d’imprimante.

C’est une imprimante 3D facile à utiliser avec laquelle vous pouvez obtenir des finitions très soignées et une grande précision dimensionnelle grâce à son écran 4K.

Comme d’habitude dans les dernières imprimantes à résine, l’Anycubic vous permet de retirer tout le boîtier en méthacrylate afin de pouvoir facilement remplir le réservoir de résine et retirer le support avec la pièce une fois l’impression terminée.

Dans ce type d’imprimantes, il faut tenir compte du fait que les pièces nécessitent un post-traitement et doivent être durcies, au moyen d’une machine à durcir ou au soleil (si vous n’êtes pas pressé), puis lavées. Par contre, il faut faire attention à la manipulation des résines comme je vous le dis dans cet autre article.

Idéal pour : Les fabricants et les professionnels qui ont besoin d’une finition parfaite, réalisant des pièces miniatures, des bijoux et/ou le secteur dentaire.

Avantages

  • Haut degré de détail
  • Volume d’impression élevé
  • Haute vitesse
  • Rapport prix/performance

Inconvénient

  • Compatible uniquement avec les logiciels propriétaires

Zortrax Inkspire

Zortrax-Inkspire

L’Inkspire de Zortrax est une imprimante à lumière UV qui est beaucoup plus précise et rapide que les imprimantes SLA conventionnelles. Convient à la production en série de pièces industrielles, de bijoux et de pièces dentaires.

  • Hauteur minimale de la couche : 0,025 mm (25µm)
  • Volume d’impression : 132x74x175 mm (132x74x175 mm)
  • Vitesse maximale : 36 mm/h
  • Résolution : 0,05 mm
  • Puissance : 50W

L’imprimante dispose d’un écran tactile facile à utiliser et offre des informations claires et concises sur le processus.

Sa précision est en rapport avec son prix et la vitesse d’impression est comprise entre 20 et 36 mm/h, qui reste constante sans altérer la qualité de la pièce grâce à sa technologie à lumière UV.

Le logiciel Z-Suite utilisé pour cette imprimante permet d’économiser de la résine en calculant le matériau nécessaire à l’impression, ce qui est très utile compte tenu du prix élevé des résines par rapport à d’autres matériaux comme le PLA.

La marque polonaise propose également un nettoyeur pour le traitement des pièces. Il fonctionne en immergeant la pièce dans une cuve d’eau, l’appareil émet des ultrasons qui nettoient la pièce et la rendent prête à l’emploi, ce qui facilite le post-traitement.

Il peut être connecté via Usb, Cable Lan et Wifi.

Idéal pour :

Les utilisateurs et les professionnels qui ont besoin d’un haut degré de détail et veulent produire rapidement des lots de pièces.

Avantages

  • Rapidement
  • Précis
  • Offre un nettoyeur pour le post-traitement

Inconvénient

  • Nettoyage et entretien élevés des pièces

Conseils dans le choix d’une imprimante 3D professionnelle

Avant de déterminer quelles sont les meilleures imprimantes 3D de la gamme professionnelle, il convient de se placer dans le contexte. Alors, que signifie vraiment une imprimante 3D professionnelle ?

Fabrication additive et imprimantes 3D professionnelles

Dès que nous cessons de considérer les imprimantes 3D comme un passe-temps, nous cessons de les appeler impression 3D, et commençons à les nommer dispositifs de fabrication additive.

Aujourd’hui, les solutions de fabrication additive transforment déjà les chaînes d’approvisionnement, les processus de développement et de fabrication dans le monde entier.

La fabrication additive offre une liberté de conception sans précédent pour relever ces défis d’une manière que les méthodes conventionnelles ne peuvent tout simplement pas.

Elle présente des avantages évidents pour le remplacement de processus de production obsolètes. Mais elle peut aussi être exploitée en utilisant des imprimantes 3D professionnelles pour modifier ou fusionner avec des solutions traditionnelles.

La précision et l’exactitude ne sont pas seulement cruciales dans la fabrication additive. Car ce système permet de réduire les coûts et d’obtenir des délais d’exécution rapides. Cela permet également une itération rapide dans le développement de nouvelles solutions grâce au prototypage rapide.

Alors que certains fabricants améliorent les processus de production existants grâce à la fabrication additive, d’autres restructurent complètement leurs modèles commerciaux autour de la technologie 3D. Créer de nouvelles opportunités, et faire des imprimantes 3D un outil encore plus rentable.

Les imprimantes 3D professionnelles sont utilisées pour le prototypage rapide, l’outillage et même les pièces finales. Ainsi, la fabrication additive représente un avantage concurrentiel dans de nombreux domaines.

Tout cela grâce à quatre points caractéristiques de la fabrication additive avec des imprimantes 3D professionnelles :

  • Grâce à une liberté de conception sans précédent, la solution la plus optimale peut être trouvée facilement.
  • Les progrès réalisés dans les matériaux et les processus ouvrent une nouvelle gamme d’applications dans la fabrication additive qui n’étaient pas possibles jusqu’à présent. Dans la gamme des imprimantes 3D professionnelles, nous trouvons des solutions hautement spécialisées.
  • Des pièces précises, fiables et reproductibles : cela permet aux équipes d’itérer rapidement et de manière fiable du prototype à la pièce finale.
  • Imprimer depuis le cloud et partager les conceptions : les solutions additives basées sur le cloud permettent la production de pièces à la demande, réduisant ainsi la dépendance vis-à-vis des stocks traditionnels et les coûts de la chaîne d’approvisionnement.

Ce qu’il faut prendre en compte lors de l’achat d’une imprimante 3D professionnelle :

L’achat d’une imprimante 3D, à première vue, peut être très complexe. Et encore plus si vous voulez l’utiliser à des fins professionnelles, et que vos exigences sont élevées. Il existe déjà un très grand nombre de modèles et de marques disponibles. Mais nous pouvons simplifier la tâche.

Absolument toutes les imprimantes 3D sont basées sur le même processus. À partir d’une conception numérique, vous passez à un objet réel, en ajoutant des faces plates, l’une sur l’autre, couche après couche. Qu’il s’agisse de FDM, de résine, de frittage… Nous pouvons donc simplifier l’impression 3D en trois facettes :

Matériel informatique

Dans tout appareil, les parties fonctionnelles, les pièces et le processeur de l’imprimante sont essentiels à ses performances. Si vous voulez une qualité et une fiabilité maximales, ces composants doivent être durables, de haute qualité et assemblés de manière experte.

Matériaux

L’offre de filaments d’impression 3D s’est développée pour englober de nombreuses options différentes. Là encore, il existe un fossé entre ce qui convient à un usage amateur et la production professionnelle et industrielle. En effet, les exigences en matière d’impression de matériaux techniques sont plus élevées, tant en ce qui concerne la température de l’unité de fusion que celle du lit. Il est également utile de disposer d’un environnement clos, voire chauffé.

Logiciel

Le logiciel a quatre fonctions clés dans l’impression 3D : l’importation du fichier, la conversion du fichier en un ensemble de commandes pour l’imprimante, l’envoi de ces fichiers à l’imprimante, et enfin, la gestion de l’imprimante 3D pendant l’impression.

Si les paramètres sont déjà pré-testés sur la machine avec certains matériaux, le travail de l’utilisateur est grandement simplifié. Et la fiabilité est grandement améliorée. Avoir sa propre trancheuse adaptée à l’imprimante 3D professionnelle est souvent un avantage dans cette gamme. Mais parfois au prix d’être emprisonné par les matériaux de la marque.

Ce logiciel peut être divisé entre le logiciel de conception, le trancheur et le microprogramme. Mais vous pouvez également ajouter une autre couche avec un logiciel de gestion, qui vous permet de coordonner les équipes de travail et leurs tâches pour la machine, tout en assurant une fiabilité et une capacité de production maximales.

Lisez aussi :  Comparatif imprimantes 3D résine SLA / DLP

Et ce sont certainement des capacités que vous souhaitez que votre imprimante 3D professionnelle possède, si vous voulez en tirer une production élevée.

Pour approfondir le fonctionnement des imprimantes 3D, vous pouvez consulter nos guides d’achat pour les imprimantes FDM, ou les imprimantes en résine.

L’assistance technique, à prendre en compte dans les imprimantes professionnelles :

Au-delà de la machine elle-même, les meilleures marques disposent d’un service d’assistance technique fiable. Vous pouvez compter sur eux pour résoudre tout problème qui pourrait survenir, ou simplement pour leur poser des questions ; de cette façon, vous pouvez être sûr que votre investissement ne sera pas ruiné par une erreur.

La fabrication additive est donc l’application professionnelle et industrielle de l’impression 3D. Dans ces applications, une précision, une répétabilité et une évolutivité supérieures sont requises. Notez également que l’éventail de la demande est proportionnel au coût.

Au niveau mondial, nous constatons que les conditions du marché deviennent très instables. La fabrication additive, qui offre une plus grande flexibilité, une meilleure évolutivité et une plus faible participation de la main-d’œuvre, permet aux professionnels de garder une longueur d’avance sur leurs concurrents. Et les fabricants peuvent rapprocher leur production, ce qui réduit les coûts logistiques. Ce sont des avantages essentiels pour faire face à ce climat.

Une imprimante 3D professionnelle en vaut-elle la peine ?

Faites le calcul, et vous verrez que, par rapport à l’externalisation du service, le fait de disposer de cette capacité vous-même peut représenter une économie d’argent. Non seulement en termes d’argent, mais aussi de délais de livraison.

Maintenant, alors. Si vous tirez un bénéfice de votre activité, vous devez également garder à l’esprit que le temps que vous passez sur la machine, vous le gaspillez pour d’autres tâches. Ainsi, la facilité d’utilisation et la fiabilité qu’offrent les imprimantes 3D professionnelles justifient le prix, et finissent par être plus rentables pour votre entreprise.

Et d’ajouter qu’elles offrent une répétabilité, une qualité élevée et une plus grande variété de matériaux, ce qui les rend difficiles à égaler par une imprimante 3D domestique. Le choix est donc de plus en plus facile. En outre, certains modèles offrent des caractéristiques uniques que l’on ne trouve pas dans la gamme domestique.

D’autre part, l’avantage des imprimantes domestiques est qu’elles offrent une formidable évolutivité, avec un investissement très faible. Par conséquent, si votre approche consiste à créer une ferme d’imprimantes, vous pouvez également vous intéresser à ce type d’imprimantes 3D d’un bon rapport qualité-prix.

Mais bien sûr, nous parlons d’ajouter 0 au coût, par rapport aux imprimantes 3D domestiques. Si votre intention est de l’utiliser pour un hobby, ou simplement pour réaliser un profit pour un projet particulier, les professionnels peuvent être hors de votre portée. Ne vous inquiétez donc pas, car il existe également de bonnes imprimantes dans cette gamme (tant en FDM qu’en résine). Et vous pouvez les régler vous-même, comme un bon fabricant.

Quelle est l’imprimante 3D FDM professionnelle la plus recommandée ?

Le bundle ultimaker s5 combine l’une des meilleures imprimantes professionnelles avec une armoire de chargement automatique des matériaux.
Pour une utilisation générique de l’impression FDM professionnelle, il est préférable de disposer d’un système double fiable. Surtout pour le prototypage rapide. Pour moi, le système IDEX présente de nombreux avantages. Et nous la trouvons bien appliquée dans les imprimantes BCN3D, ou Raise 3D. Cependant, l’ingénierie des Ultimaker S3 et S5 leur confère des capacités techniques qui continuent à surpasser la concurrence. Surtout en termes de facilité d’utilisation.

BCN3D et Ultimaker proposent également un ensemble d’armoire pour imprimante et filament avec chargement automatique, ce qui facilitera grandement l’utilisation de ces machines. Ils vous permettent également de les contrôler à distance, par le biais d’un logiciel permettant de coordonner les travaux d’impression entre les différents utilisateurs.

Quelle est l’imprimante 3D professionnelle en résine la plus recommandée ?

Pour un usage professionnel, la Form 3 est un excellent choix. Ils ont même des modèles plus spécialisés pour la grande taille, avec le 3L ; et pour l’usage dentaire, avec le 3B.

Ces machines disposent d’un système propriétaire qui garantit une fiabilité et une qualité énormes, ainsi que des caractéristiques qui les rendent faciles à utiliser et à manipuler la résine. Quant aux matériaux disponibles, vous pouvez utiliser une grande variété de qualités et de caractéristiques supplémentaires. Des résines génériques pour le prototypage aux résines spécialisées à usage médical avec la Formlabs 3B, en passant par les résines d’ingénierie de haute qualité pour l’outillage (et les grandes dimensions avec la 3L).

L’inconvénient des Formlabs est qu’ils sont assez lents. Si vous souhaitez un délai de réalisation court, mais avec beaucoup de fiabilité, vous pouvez opter pour la Prusa SL1.

Quelle est la meilleure imprimante 3D professionnelle pour l’enseignement ?

Celle qui, à mon avis, répond aux exigences d’une imprimante 3D pour l’éducation est la Davinci Color. En plus d’offrir beaucoup de fiabilité et de sécurité, elle a la capacité de créer des objets très attrayants en couleur. Utile non seulement aux étudiants pour créer leurs propres projets, mais aussi pour créer du matériel pédagogique pour toutes sortes de sujets. Cela s’inscrit parfaitement dans la méthodologie STEAM.

Les exigences sont très particulières dans le domaine de l’éducation. Les utilisateurs ne sont pas toujours des adultes. Il faut donc non seulement beaucoup de convivialité et de fiabilité. La sécurité est également importante. Si vous voulez imprimer autre chose que du PLA, vous avez besoin d’une chambre fermée avec un filtre HEPA. Et la chambre fermée servira également à garder les mains agitées hors de danger. Une autre fonctionnalité intéressante pour une salle de classe est de pouvoir contrôler l’imprimante à distance, via le wifi et une caméra.

Une autre alternative (si être un client prisonnier des consommables de la marque vous dérange), est le Flashforge Creator 3. Il offre des fonctionnalités professionnelles à un prix très abordable. En plus de répondre aux exigences ci-dessus, il est également très intuitif, grâce à un trancheur simple et à une interface utilisateur bien conçue.

Quelle est la meilleure imprimante professionnelle pour les artistes ?

Si vous êtes un artisan et que vous pensez que le plastique n’est pas votre truc, vous pouvez également trouver des applications de fabrication additive qui vous conviennent, comme l’argile Wasp 2010 et l’argile Wasp 40100.

Vous disposerez alors d’un système LDM qui vous permettra d’imprimer de l’argile et des matériaux similaires. Combiné à d’éventuelles touches personnelles et à toute la variété de finitions disponibles dans ces matériaux : de nouvelles portes s’ouvrent à l’originalité et à la créativité. En plus de vous permettre de sérialiser des objets uniques.

Quelles capacités particulières avez-vous avec une imprimante 3D professionnelle ?

En plus de vous permettre d’imprimer des matériaux techniques facilement et avec une très bonne qualité, ce qui serait difficile sur une imprimante 3D domestique. Avec une imprimante 3D professionnelle, vous pouvez obtenir des caractéristiques uniques comme celles-ci :

  • Le système IDEX vous permet d’avoir une tête en veille d’un côté pendant que l’autre imprime, ce qui améliore évidemment la qualité d’impression par rapport aux systèmes doubles avec les deux têtes sur le même chariot. Mais elle permet également d’imprimer deux objets en même temps avec chaque tête. Et il peut aussi le faire en copiant un objet symétrique à l’original. Ainsi, par exemple, vous pouvez imprimer une paire de chaussures en même temps (ou des outils symétriques, par exemple). Vous pouvez trouver ce système dans les imprimantes BCN3D, dans la Raise 3D et dans la Flashforge, dont nous parlons ci-dessous.
  • Vous pouvez changer la tête de l’Ultimaker très facilement, comme s’il s’agissait d’une cartouche d’encre. Cela vous donne beaucoup de polyvalence. Et avec son trancheur Cura, les paramètres sont automatiquement chargés en fonction de la tête et du matériau que vous avez montés. Cette machine est excellente en termes de facilité d’utilisation, grâce à un fonctionnement très bien pensé.
  • Les imprimantes TuMaker vous permettent d’imprimer directement sur des granulés de plastique. Sans l’utilisation de filaments, ou en combinant les deux systèmes.
  • La Prusa XL présente plusieurs avantages très innovants, tels qu’un système coreXY robuste et bien calibré. Mais l’innovation la plus révolutionnaire dans l’impression 3D est le changement d’outil de type CNC industriel. Vous pouvez donc avoir jusqu’à 5 combinaisons différentes de têtes et de matériaux prêtes à être utilisées pendant une impression.
  • Le CR-30 est assez spécial. L’axe Z est monté à 45°, et la base est une courroie sans fin. Cela lui donne la possibilité d’imprimer des objets de longueur infinie. Et il peut aussi sérier les impressions, l’une après l’autre, sans intervention ni préparation entre elles. Lorsque les pièces imprimées atteignent l’extrémité du rouleau, elles se détachent et tombent devant l’imprimante.
  • Le Davinci Color combine l’impression 3D et l’impression à l’encre. Vous pouvez donc colorer les modèles pendant qu’ils sont imprimés, grâce à un PLA spécial absorbant.
  • L’impression en résine permet d’obtenir des détails spectaculaires. Formlabs dispose également de son propre système pour déplacer le laser en même temps que la résine durcie se détache, ce qui donne beaucoup de précision et de fiabilité. Il dispose également d’automatismes qui facilitent grandement la manipulation de la résine.
  • Dans Resina, nous mettons également en avant la Prusa SL1, qui ne semble pas avoir de particularité en ce qui concerne l’impression sur résine… Mis à part un détail d’impression spectaculaire, et une énorme fiabilité, grâce à une ingénierie très soignée, dans tous ses composants. Et il est également très rapide grâce à un écran UV très puissant (le plus rapide de cette liste pour terminer un objet qui occupe tout son volume d’impression).
  • Et dans le domaine de la fabrication additive, si vous voulez aller au-delà du plastique (et que vous ne pouvez pas vous offrir des imprimantes à métaux), la Wasp Clay est très abordable. Avec ceux-ci, vous pouvez imprimer de l’argile et des matériaux similaires. Idéal pour les artisans expérimentés.
Découvrez nos autres tests & comparatifs...
Comparatif imprimantes 3D résine SLA / DLP
ELEGOO Mars

Malgré la domination du marché par les imprimantes FDM, les imprimantes 3D en résine gagnent du terrain, principalement en raison Lire plus

Quelle imprimante 3D grand format choisir ?
Artillery Genius

Choisissez l'imprimante 3D grand format idéale pour vos besoins dans ce comparatif de 7 imprimantes 3D FDM grand format de Lire plus

Comparatif imprimantes 3D pas chères
Creality Ender 3 V2

Aujourd'hui, nous pouvons obtenir des imprimantes 3D à des prix qui semblaient totalement impossibles il y a quelques années. L'apparition Lire plus

Quelle imprimante 3D à filament (FDM) choisir ?
Flashforge Adventurer 3

Il est facile de s'y perdre avec le nombre d'imprimantes 3D qui existent. Nous avons sélectionné les 7 meilleures imprimantes Lire plus

profil

Je m'appelle Thomas et je suis un grand passionné des nouvelles technologies. L’une de mes passions est l’impression 3D. Depuis que j’ai acquis ma première imprimante 3D jusqu’à aujourd’hui, j’ai vu une énorme évolution des équipements d’impression 3D. À travers ce blog je vous partage mes conseils pour choisir la meilleure imprimante 3D selon votre envie et budget.

Comparatif imprimante 3D